DE FR IT

Panoramica dei progetti

SAVOIRSOCIAL guide des propres projets ou collabore aux projets des organisations partenaires.

Informazioni sui singoli progetti

Qui di seguito troverete informazioni dettagliate sui progetti in cui SAVOIRSOCIAL è significativamente coinvolta.

Révision des plans d'études cadres ES dans le domaine social

Actualité:

Actualité:

Les plans d’études cadres révisés sont entrés en vigeur le 17 août !

Ainsi, les cours de formation ES peuvent commencer pour la première fois en 2021 selon les PEC révisés. Les changements les plus importants sont l’uniformisation de la procédure de qualification, la modification des conditions d’admission et l’harmonisation des PEC entre eux. Les compétences sont également formulées selon la méthode IPRE (Informer, Planifier, Réaliser, Evaluer). Le plan d’étude cadre de la filière «conduttore/-trice in laboratorio sociopedagogico» s’appelle nouvellement «maestro/-a socioprofessionale».

Une large participation de la branche:

Les projets de plans d’études cadres ont été soumis à la branche pour consultation en 2017 et 2019. Des expert-e-s du groupe de projet ont remanié les chapitres généraux, comme par exemple «Admission» ou «Procédure de qualification». 25 expert-e-s spécialisé-e-s de l’école et de la pratique, provenant de différentes régions linguistiques de Suisse, ont développé les nouveaux profils de compétences spécifiques au cours de plusieurs workshops.

La base pour la révision du contenu étaient l’analyse et la première audition interne à la branche de l’automne 2017, au cours de laquelle toutes les organisations concernées ont pu commenter les recommandations de l’audit. Les résultats de cette audition ont été intégrés à un papier de position, qui a été approuvé par les comités directeurs de SAVOIRSOCIAL et de SPAS  en printemps.

Contexte:
Les organes responsables des plans d’études cadres dans le domaine social, SAVOIRSOCIAL et SPAS, procèdent à une grande révision des quatre PEC suivants: Education sociale ES, Education de l’enfance ES, Maîtrise socioprofessionnelle ES et Animation communautaire ES.

Objectifs:
Les objectifs suivants sont poursuivis dans le cadre du projet:

  • Le besoin de révision est, pour chaque PEC, systématiquement analysé et défini en ce qui concerne l’activité et le champ professionnel ainsi que d’une manière générale dans le domaine social. Les quatre PEC sont vérifiés et décrits en ce qui concerne la consistance entre formation et futur besoin de la pratique ainsi qu’en ce qui concerne les interfaces entre les quatre profils professionnels.
  • Les valeurs de référence pour la modification des PEC sont définies. Les valeurs de référence concernent le contenu, le cadre formel, la términologie unifiée et la méthodologie (orientée compétences).
  • Les PEC sont adaptés au niveau du contenu et pour ce qui est des aspects formels.
  • Les PEC sont édictés par l’organe responsable et approuvés par le SEFRI.

Calendrier et marche à suivre:

Phase 1 (2015-2017):
Dans une première étape les objectifs étaient les suivants: clarification du besoin de révision ainsi qu’élaboration, mise en consultation et adoption d’un document de positionnement sur les profils professionnels à viser. Comme sources d’information on avait la politique professionnelle et éducative, la théorie et l’analyse des tâches. Au centre de cette étape on avait une analyse de documents ainsi que l’analyse de l’environnement et une consultation chez les prestataires de cours, les employeurs et chez les anciens diplômés.

Phase 2 (2018):
La deuxième phase était déterminée par l’adaptation concrète des quatre profils professionnels par les expert-e-s de la pratique,  par l’élaboration des compétences communes et spécifiques ainsi que par l’adaptation des dispositions générales.

Phase 3 (2019-2020):
La phase suivante est celle de la finalisation des ebauches des quatre PEC; il y a également une phase d’approbation, tout d’abord dans la branche puis finalement par le SEFRI.

Durée du projet: Septembre 2016 à juillet 2020

Responsable externe de projet: Nina Denzler, Büro für Bildungsfragen, Thalwil

Responsable de projet auprès de SAVOIRSOCIAL : Fränzi Zimmerli

État: août 2021

Projet digital.SOCIAL: Plateforme de formation et d'apprentissage ASE

Actuel

La plateforme de formation time2learn (in italiano) a été mise en ligne à temps pour le début de la formation en août 2021. Elle est déjà activement utilisée ! Curaviva (pour les personnes en situation de handicap et les personnes âgées) et kibesuisse (pour les enfants) proposent des formations en ligne en allemand et en français. De plus amples informations se trouvent ici (in italiano). L’essentiel du sous-projet A (voir ci-dessous) a donc été mis en œuvre.

L’étape suivante consiste à s’attaquer au sous-projet B. Le groupe de pilotage et les responsables du projet la planifient et la discutent.

Contexte

La révision de la formation professionnelle initiale d’assistant-e socio-éducatif/-ve est terminée depuis l’été 2020. En tant qu’organisme responsable de la formation, SAVOIRSOCIAL était responsable de l’élaboration des instruments de mise en œuvre. Sur recommandation de la Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité de la formation (CSDQ ASE), le comité directeur de SAVOIRSOCIAL a décidé de créer des instruments numériques pour la formation révisée. Pas seulement parce que les formes numériques d’apprentissage sont devenues incontournables, mais aussi parce qu’il y voit une grande chance de promouvoir la coopération entre lieux de formation. ‹numérique› signifie plus que «seulement» par voie électronique. Il s’agit plutôt d’utiliser les technologies modernes pour un apprentissage individualisé (y compris l’intelligence artificielle).

Le secrétariat général de SAVOIRSOCIAL a mené une enquête début 2020 auprès des trois lieux de formation sur les outils électroniques ou numériques utilisés. L’analyse a montré que quatre outils en particulier se prêteraient au développement d’une plate-forme de formation numérique ASE.

Objectifs du projet

Le projet vise à mettre à disposition de tous les apprenti-e-s et responsables de formation sur les trois lieux de formation une plate-forme numérique de formation et d’apprentissage. Elle doit servir à l’information, à la planification, à la mise en œuvre et à l’évaluation de la formation, en promouvant ainsi l’apprentissage et l’enseignement structuré et riche méthodologiquement, indépendamment du moment et du lieu. La plate-forme vise donc à créer des conditions égales pour tous les apprenti-e-s et contribue de manière significative à l’amélioration de la qualité de la formation.

Organisation du projet

En juin 2020, le groupe de pilotage a décidé de diviser le projet digital.SOCIAL en deux sous-projets :

  • Le sous-projet A vise à mettre à disposition une plate-forme de formation dans la pratique professionnelle. Elle doit être prête d’ici août 2021 et être ensuite étendue aux autres lieux d’apprentissage.
  • Avec le sous-projet B, il s’agit d’une plate-forme complète d’enseignement et d’apprentissage (évt. aussi pour les professions similaires) qui favorise l’apprentissage numérique intelligent (par exemple ‹ adaptive learning ›, c’est-à-dire que la plate-forme reconnaît le statut d’apprentissage de la personne et fournit des apports ciblés). Les travaux commenceront au plus tôt au second semestre 2021.

Au cours de l’été 2020, l’organe responsable de la plate-forme de formation a été renforcé et l’organisation du projet a été adaptée en conséquence : Les associations des employeurs kibesuisse, INSOS Suisse et CURAVIVA Suisse sont nouvellement les organisations responsables. Les trois associations ont signé un accord-cadre dans lequel elles déclarent leur intention de soutenir et de financer le projet. SAVOIRSOCIAL est l’organisation partenaire et la contractante pour la mise en œuvre de la plate-forme de formation. Elle a coordonné son développement.
Un groupe de pilotage, composé de représentant-e-s des associations des employeurs et des OrTra cantonales/régionales, est actif dans le sous-projet B. SAVOIRSOCIAL dirige ce sous-projet.

Calendrier

En raison de la gestion souple du projet, le calendrier n’est pas fixe. À la place, voici une énumération chronologique des différentes étapes – ce qui reste à faire est indiqué en italique. Malgré un calendrier ambitieux, la plate-forme a été mise en service dans les délais. SAVOIRSOCIAL fournira des informations sur l’avancement des prochaines étapes du projet.

  • Août/sept. 2019 : Enquête sur les outils existants dans les trois lieux de formation (direction de projet)
  • Nov./déc. 2019 : décision d’élaborer des instruments numériques de mise en œuvre (CSDQ ASE et comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • Fév. 20 : décision sur l’organisation du projet (comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • Fév./mars 20 : ateliers sur la vision du projet et sa mise en route (groupe de soutien et parties prenantes)
  • Mars/avril 20 : élection du groupe de pilotage (comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • April/Mai 20 : traitement des résultats des ateliers, comparaison avec des outils connus (groupe de soutien)
  • Mai 20 : discussions avec les organisations partenaires et les parties prenantes (direction du projet)
  • Fin mai 20 : priorisation des applications, division en deux sous-projets (groupe de pilotage)
  • Juin 20 : décision sur les offres soumises/gouvernance (groupe de pilotage)
  • 23 juin 20 : adoption de la division en deux sous-projets (comité directeur de SAVOIRSOCIAL)
  • Juillet 20 : mise au concours pour offres
  • Août 20 : entretiens avec 4 soumissionnaires (direction du projet)
  • Août 20 : attribution du mandat à time2learn / société Swiss Learning Hub (groupe de gestion)
  • depuis sept. 20 : démarrage de l’avant-projet avec time2learn (organe responsable du projet)
  • mars 21 : détermination des prix de l’utilisation (licences annuelles) et information aux entreprises formatrices (organe responsable du projet)
  • dès avril 21 : tester la plate-forme
  • dès août 21 : utilisation de la plate-forme de formation dans les entreprises formatrices (sous-projet A)
  • 2ème semestre 2021: Planification du sous-projet B

Responsable de projet chez SAVOIRSOCIAL : Cécile Annen et Charlotte Reinhard

État : sept. 2021

Movetia: Programme d'échange ASE

Actualité

La demande de financement déposée auprès de Movetia pour la mise sur pied d’une structure de coordination a été approuvée en septembre 2021. Le montage d’une structure de coordination au sein de SAVOIRSOCIAL précède de peu l’élaboration d’un projet pilote d’échange et mobilité ainsi que sa mise en œuvre. La structure s’occupera de l’organisation pratique des projets de mobilité pour la profession d’assistant-e socio-éducatif/-ve (ASE) et aura également fonction de point de contact pour tous renseignements en lien avec la coopération internationale en matière de formation professionnelle dans le domaine du social.  Les deux projets (mise en place de la structure et élaboration d’un projet pilote de mobilité ASE) avancent en parallèle et sont interdépendants.

Contexte

Movetia a demandé à SAVOIRSOCIAL de lancer un programme d’échange pour la profession d’assistant-e socio-éducatif/-ve. Movetia est l’agence nationale en charge de la promotion des échanges et de la mobilité dans le système de formation. Elle est soutenue par la Confédération et les cantons (SEFRI, Office fédéral de la culture OFC, Office fédéral des assurances sociales OFAS, Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique CDIP).

Movetia gère des programmes de mobilité qui donnent aux apprenti-e-s, aux personnes nouvellement formées et/ou aux formateurs/-trices en entreprise un aperçu du travail quotidien de leur profession dans un autre pays. Les différents programmes sont gérés par leurs propres agences de gestion de projets et peuvent être structurés différemment en termes de durée de séjour, de lieu, de groupe cible, etc. Pendant l’échange, les participant-e-s vivent dans un logement (par exemple, une famille d’accueil). Soit elles/ils travaillent dans une entreprise, soit elles/ils y sont observateurs/-trices (participant-e-s). Les objectifs de l’échange sont que les participant-e-s aux programmes puissent améliorer leurs compétences sociales, (inter)culturelles et, si nécessaire, linguistiques. Cela peut, entre autres, favoriser la compréhension des différences culturelles. Par la même occasion, elles/ils acquièrent une perspective professionnelle supplémentaire (par exemple, un aperçu d’autres concepts de l’accompagnement, une contribution à leur propre travail en Suisse). Enfin et surtout, cela peut accroître l’attrait de la formation ou l’intérêt de travailler comme formateur/-trice en entreprise.

Objectifs du projet

Le projet a deux objectifs principaux :

  • SAVOIRSOCIAL met sur pied une structure de coordination pour les questions liées à la coopération internationale en formation professionnelle dans le domaine du social. Cette structure organisera et coordonnera notamment des programmes d’échange et de mobilité inscrits dans la durée pour les professions du social.
  • SAVOIRSOCIAL développe et met sur pied un projet pilote d’échange et de mobilité pour la profession d’assistant-e socio-éducatif/-ve.

Organisation et calendrier du projet

Le Comité de SAVOIRSOCIAL agit comme groupe de pilotage, le Secrétariat est chargé de la gestion du projet et Movetia fournit des conseils et un soutien au projet. De plus, les résultats intermédiaires seront régulièrement soumis pour discussion au sounding-board composé de professionnels du terrain.

Le projet est divisé en différentes phases :

  1. phase de création et d’analyse : mise sur pied de la structure et analyse contextuelle servant à poser les bases pour l’élaboration d’un projet pilote d’échange et mobilité ASE (septembre-novembre 2021)
  2. phase d’élaboration : préparation d’un programme de mobilité basé sur les résultats de la phase d’analyse, motion à l’attention du Comité de SAVOIRSOCIAL, mise en œuvre du concept de promotion (novembre 2021-mars 2022)
  3. phase de mise en œuvre : kick-off du programme de mobilité (à partir d’avril 2022)
  4. évaluation : après la première mise en œuvre, les expériences sont évaluées (à partir de 2022 environ). Le fonctionnement de la structure de coordination ainsi que les développements et adaptations à envisager pour la suite seront évalués en automne 2023.

Durée du projet : 2020-2024

Responsables du projet : Charlotte Reinhard

État: septembre 2021

Création d’un diplôme de niveau tertiaire dans le domaine de l’encouragement précoce

Actualité

Le comité directeur de SAVOIRSOCIAL a donné son feu vert au lancement d’un projet de développement professionnel dans le domaine de l’encouragement précoce. Parallèlement à l’élaboration de l’ébauche de projet, les organisations partenaires sont contactées et le financement sera clarifié.

Contexte

Le concept d’encouragement précoce englobe toutes les activités et mesures, qui soutiennent et favorisent les processus de développement et d’éducation de la petite enfance. Il gagne progressivement en importance dans la politique sociale nationale et internationale. Le thème de l’encouragement précoce se situe à l’interface des environnements familial et préscolaire, et vise en particulier à promouvoir l’égalité des chances dans le système éducatif. Réalisée sur mandat de SAVOIRSOCIAL, une étude a identifié des lacunes dans les compétences du personnel actif dans le domaine à bas seuil (groupes de jeux, points de rencontre parents enfants, etc.).

Objectifs du projet

Le projet de développement professionnel vise à offrir une qualification de niveau tertiaire reconnue au niveau fédéral aux personnes ayant une formation de niveau secondaire II actives dans le domaine de l’encouragement précoce et de la langue. L’accent sera mis sur un examen professionnel (brevet fédéral). Cela permettra aux professionnel-le-s d’approfondir et d’élargir leurs compétences, ce qui devrait en définitive accroître la qualité dans ce domaine d’activité.

Le projet ne prend en compte que les offres à bas seuil à l’interface des domaines préscolaire et scolaire. « Bas seuil » signifiant qu’aucune qualification professionnelle formelle dans le domaine social, pédagogique ou de la santé n’est requise, l’accueil institutionnel extrafamilial pour enfants en crèches ou institution similaire ne fait donc pas partie du projet.

Dans un premier temps, un réseau d’organisations partenaires doit être mis en place. Le financement doit également être clarifié.

Organisation du projet et calendrier

SAVOIRSOCIAL contactera diverses organisations partenaires pertinentes dans ce champ professionnel. À ce jour, il n’existe pas d’organisation (nationale) gérant les offres concernées. Ensuite, l’organisation du projet sera mise en place et le calendrier sera défini.

Durée du projet : à definir

Direction du projet chez SAVOIRSOCIAL : Cécile Annen

État : septembre 2021

Élaboration d'un examen professionnel supérieur dans le domaine de la consultation parents-enfants

Actualité:

Le règlement d’examen a été publié dans la Feuille fédérale. Aucune objection n’a été reçue. Rien ne s’oppose désormais à l’entrée en vigueur de l’examen professionnel supérieur de consultant-e petite enfance (in italiano: consulente per la prima infanzia). Les organisations co-responsables SAVOIRSOCIAL, OdASanté et l’Association suisse des consultations parents-enfants s’en réjouissent.

Vous trouverez ci-dessous la version du règlement d’examen comme il était publié dans la Feuille fédérale ainsi que les directives (version du 18.08.2021) :

Situation de départ :
L’élaboration d’un examen professionnel supérieur d’expert/e en consultation parents-enfants fait partie du projet « Examens fédéraux dans le domaine des soins ». Celui-ci repose sur le projet « Profils de compétence soins infirmiers » et a pour objectif la création d’un total de six examens professionnels supérieurs et un examen professionnel dans le domaine des soins. SAVOIRSOCIAL participe depuis le début aux groupes spécialisés qui ont un rapport avec le domaine social et est également représentée dans le groupe de pilotage. La direction est assumée par l’OdASanté.

Objectif :

  • Élaboration d’un examen professionnel supérieur d’expert/e en consultation parents-enfants

Le nouvel examen professionnel supérieur vise une qualification de degré tertiaire des professionnel-le-s en consultation parents-enfants. Le profil de la profession se base sur un accompagnement et un soutien complets des personnes de référence d’enfants de 0 à 5 ans. L’expert/e en consultation parents-enfants accompagne et soutient ces personnes dans la maîtrise de défis et soucis situationnels divers de la vie quotidienne. Il/elle renforce les compétences sanitaires, sociales, personnelles et éducatives des personnes de référence en vue de favoriser le bien-être de l’enfant. Il/elle a donc un effet de promotion de la santé et préventif. Il/elle identifie également un éventuel risque pour le bien-être de l’enfant et prend les mesures appropriées. L’expert/e en consultation parents-enfants soutient et conseille en outre d’autres professionnel-le-s du domaine de la petite enfance. La consultation parents-enfants fait partie de l’aide à l’enfance et à la jeunesse, à l’interface des domaines du social et de la santé. Le diplôme prévu est donc aussi une perspective intéressante pour les professionnels du secteur social (éducateur/-trice social/e diplômé/e ES, éducateur/-trice de l’enfance diplômé/e ES, p. ex.).

Durée du projet: 2015 à 2020

Direction du projet: OdA Santé

Responsable du projet chez SAVOIRSOCIAL: Fränzi Zimmerli

État: août 2021

Periodi di pratica indipendenti prima dell'inizio del tirocinio

Attuale

Purtroppo, gli periodi di pratica prima dell’inizio del tirocinio sono ancora molto diffusi nel settore sociale. Per la quarta volta, SAVOIRSOCIAL ha realizzato un monitoraggio per registrare ciò che gli apprendisti  di Operatore/-trice socioassistenziale hanno fatto prima di iniziare il loro tirocinio. Nel sondaggio di quest’anno, 2553 persone hanno partecipato – 1177 delle quali hanno completato almeno un periodo di pratica prima di iniziare il loro tirocinio. Con un tasso del 46,1%, la situazione è migliorata solo leggermente rispetto all’anno precedente (47%). Gli stage mal pagati presentano inutili barriere per entrare nel settore sociale.

Ulteriori rapporti sui risultati:

SAVOIRSOCIAL ha elaborato un volantino contenente informazioni sul tema deiperiodi di pratica indipendenti dalla formazione, nel settore sociale. Esso si rivolge soprattutto ai giovani interessati alla formazione e ai loro genitori, e attira l’attenzione su alcuni aspetti importanti concernenti l’accesso alla formazione professionale di base di Operatore/operatrice socioassistenziale.

Situazione di partenza e obiettivo

Gran parte delle persone in formazione per la professione di Operatrice/operatore socioassistenziale, prima di accedere alla formazione professionale di base, ha assolto uno o addirittura diversi periodi di pratica indipendenti. Le basi legali però non lo prevedono né lo auspicano. SAVOIRSOCIAL si è occupato dell’argomento, e nel mese di dicembre 2016 ha indetto una tavola rotonda sul tema. Assieme ai rappresentanti di Confederazione, Cantoni e organizzazioni dei membri è stata redatta una dichiarazione, con l’obiettivo di ridurre gli ostacoli all’accesso alla formazione professionale di base costituiti dai periodi di pratica. Nel mese di dicembre 2017 si è tenuta la seconda tavola rotonda sul medesimo tema. Lo scambio di opinioni ha evidenziato che sono stati adottati diversi provvedimenti. Ogni anno SAVOISOCIAL svolge un’inchiesta sulla situazione delle persone in formazione nei Cantoni.

Documenti tavola rotonda 2017 (in francese):
Documenti tavola rotonda 2016 (in francese):

attualizzato: aprile 2021

Analyse du champ professionnel d'activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation

Actualité:
Le projet d’analyse du champ professionnel “activation dans la vie quotidienne – thérapie d’activation” est géré stratégiquement par SAVOIRSOCIAL et OdASanté. Pour la mise en œuvre opérationnelle, un groupe de travail a été mis en place, représentant les associations suivantes: SAVOIRSOCIAL, OdASanté, CURAVIVA, SVAT (Association suisse des professionnels de l’activation) et BGS (Association Suisse des centres de formation santé). Le projet est réalisé en collaboration avec le bureau de la BASS.
En 2020, une analyse complète du domaine professionnel de l’activation dans la vie quotidienne – thérapie d’activation – sera réalisée. L’objectif de l’analyse est d’identifier les compétences requises aujourd’hui et celles qui seront pertinentes pour le marché du travail à l’avenir et d’en tirer des recommandations pour le développement futur de ce domaine professionnel. Dans un premier temps, les documents, la littérature et les données seront analysés. Par la suite, deux enquêtes en ligne avec des experts et deux ateliers avec un groupe de soutien seront organisés. Les résultats sont examinés par le groupe de travail et approuvés par les conseils d’administration de SAVOIRSOCIAL et d’OdASanté.

Description/Organisation du projet:
Ce projet consiste en une analyse détaillée du champ de l’activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation. Depuis janvier 2016, OdASanté et SAVOIRSOCIAL travaillent sur les interfaces entre le secteur sanitaire et le secteur social. Divers domaines professionnels ont été abordés, y compris la thérapie d’activation et l’activation dans la vie quotidienne. En 2018, une réunion s’est tenue à Berne avec des représentants d’OdASanté, SAVOIRSOCIAL, Curaviva et l’Association Suisse des Experts en Activation SVAT. A l’occasion de cette réunion, la situation dans le domaine de l’activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation a été discutée ainsi que le souci d’effectuer une analyse de terrain avant de revoir et de réviser le plan d’étude cadre du programme de formation de spécialiste en activation ES.
Lors de sa réunion d’avril 2018, le Comité de SAVOIRSOCIAL a décidé de participer à une telle analyse du champ professionnel. Le Conseil d’administration d’OdASanté a décidé le 28 juin 2018 de soutenir le projet sur le principe. Curaviva est membre d’OdASanté et de SAVOIRSOCIAL, SVAT est membre d’OdASanté.

Contexte
Le domaine de l’activation dans la vie quotidienne/thérapie d’activation est très vaste. Les spécialistes de ce domaine professionnel travaillent dans différents établissements et organisations de soins, de santé hospitaliers et ambulatoires.
Le plan d’étude cadre de spécilaiste en activation ES a été mis en œuvre en août 2008. Les premiers ajustements ont été effectués en 2015 dans le cadre d’une petite révision. Selon les nouvelles exigences pour la reconnaissance des formations ES de 2017, les demandes de modifications doivent être soumises au SBFI pour tous les plans d’étude cadre au plus tard à la fin 2022.

Objectifs du projet:

  • Le champ professionnel activation dans la vie quotidienne / thérapie d’activation est défini comme base pour l’évolution des titres actuels et le développement des éventuels futurs titres.
  • Les compétences actuellement nécessaires et pertinentes dans le futur pour le marché du travail de activation dans la vie quotidienne / thérapie d’activation sont décrites et concernent aussi bien la Suisse alémanique que la Suisse latine.
  • Sont décrites quelles compétences sont transmises et à quels niveaux de qualification (situation actuelle et situation future souhaitée.
  • Une analyse des écarts de compétences par rapport aux titres actuels dans les domaines activation dans la vie quotidienne et thérapie d’activation est disponible. Les modifications des compétences dans le champ professionnel sont reportées dans les ordonnances de formation et les plans de formation ASA, ASE, ASSC et dans les PEC activation ES, soins infirmiers ES et animation communautaire ES ainsi que, si possible, dans les curriculums des formations bachelor, afin de combler d’éventuels écarts.
  • L’analyse du champ professionnel montre les possibilités de connexion de carrière ainsi que les conditions d’admission et la reconnaissance de compétences d’autres profils (cohérence du système suisse de formation / perméabilité).
  • Un rapport final regroupant les résultats de l’analyse des besoins du champ professionnel et émettant des recommandations en vue de l’évolution du champ professionnel (révision partielle, révision totale, titres alternatifs).

Durée du projet: 2019- 2021
Gestion de projet: Riccardo Mero, OdA Santé / Büro BASS

Responsables chez SAVOIRSOCIAL: Fränzi Zimmerli et Ursula Zweifel

actualisé: février 2020